Foire aux questions

Poursuivez la lecture pour trouver la réponse à certaines des questions que vous vous posez souvent sur le rhume et la grippe.

    • Bien que les deux soient causés par un virus, le rhume et la grippe présentent des symptômes différents. Habituellement, les symptômes de la grippe apparaissent soudainement, alors que ceux du rhume se manifestent plus lentement.

      Le rhume commence souvent par un mal de gorge. Après un jour ou deux, les symptômes nasaux, la congestion et la toux s’installent généralement. La fièvre est rare chez les adultes, mais une fièvre légère est possible. Les enfants sont plus sujets à la fièvre lorsqu’ils ont un rhume.

      Les symptômes de la grippe surviennent plus vite que ceux du rhume. Ils comprennent la fièvre, le mal de gorge, le mal de tête, les douleurs musculaires, la fatigue, la congestion et la toux. La plupart des symptômes de la grippe s’améliorent progressivement après deux à cinq jours, mais il n’est pas rare de se sentir très fatigué pendant une semaine ou plus. La grippe saisonnière n’est normalement pas associée à la diarrhée ni aux vomissements, du moins pas chez les adultes. Cependant, ce sont des symptômes de la grippe intestinale, expression populaire mais inexacte employée pour désigner la gastro-entérite.

    • La majorité de la population a tendance à avoir de deux à cinq rhumes par an. En général, les enfants ont le rhume plus souvent que les adultes parce qu’ils ne sont pas encore immunisés.

    • Le rhume est causé par un virus. Les antibiotiques agissent sur les bactéries seulement, pas sur les virus. Une utilisation inutile et fréquente d’antibiotiques peut compromettre les bactéries du tube digestif bénéfiques pour la santé et provoquer une résistance aux antibiotiques.

    • Les enfants attrapent le rhume de moins en moins souvent à mesure qu’ils vieillissent et que leur système immunitaire se renforce. Le rhume est habituellement plus répandu durant la saison froide, puisque les enfants passent plus de temps à l’intérieur et en contact étroit avec les autres. Les jeunes enfants ont tendance à attraper le rhume plus facilement parce qu’ils ne sont pas encore immunisés contre les nombreux virus du rhume.
      Les enfants qui ont des frères et des sœurs plus âgés et ceux qui vont à la garderie sont habituellement plus sujets au rhume.

    • Il n’y a pas de remède contre le rhume banal. Le mieux que vous puissiez faire est de traiter les symptômes pour que votre enfant puisse se remettre le plus rapidement possible. D’habitude, les symptômes sont les plus intenses durant les deux ou trois premiers jours, puis ils commencent à s’atténuer.

      Cliquez ici pour lire un article sur le rhume chez les enfants et la façon de le soulager.

    • Il n’y a pas de remède contre le rhume banal. Le mieux que vous puissiez faire est de traiter les symptômes pour que vous puissiez revenir à la normale le plus rapidement possible. D’habitude, les symptômes sont les plus intenses durant les deux ou trois premiers jours, puis ils commencent à s’atténuer.

      Otrivin offre une gamme de vaporisateurs nasaux médicamentés et salins qui peuvent être utilisés par les enfants pour soulager la congestion nasale ou sinusale causée par le rhume, les allergies ou le rhume des foins. Les vaporisateurs nasaux médicamentés Otrivin conviennent aux enfants de 12 ans et plus. Les vaporisateurs nasaux salins isotoniques Otrivin conviennent aux enfants de 2 ans et plus, et Otrivin pour bébés convient aux nourrissons de 2 semaines et plus. Otrivin propose aussi un vaporisateur nasal hypertonique qui a pour avantage supplémentaire de soulager temporairement la congestion sinusale causée par la sinusite et qui peut être utilisé par les enfants de 6 ans et plus.

    • Il n’existe pas de vaccin contre le rhume banal actuellement. Il y a seulement un vaccin contre la grippe.

    • Il n’y a pas de remède contre le rhume. Vous pouvez toutefois traiter les symptômes.

      Buvez beaucoup de liquides (évitez les boissons contenant de la caféine, comme le café, le thé et le cola) pour favoriser l’écoulement du mucus. Gargarisez-vous avec de l’eau salée pour soulager le mal de gorge. Les décongestionnants peuvent aider à resserrer les vaisseaux dilatés du nez. Les vaporisateurs nasaux salins peuvent aussi ouvrir les voies respiratoires et peuvent être utilisés fréquemment. Évitez les endroits enfumés.

    • La décision vous revient. Dites-vous que si vous êtes malade, vous aurez du mal à fonctionner et votre rendement ne sera pas optimal. De plus, vous exposerez votre entourage à l’infection, surtout durant les deux premiers jours du rhume, période où le virus est le plus contagieux. En restant à la maison lorsque vous êtes malade, vous aiderez à enrayer la propagation des microbes.

      Sachez aussi qu’en essayant de poursuivre vos activités normales au lieu de rester à la maison, vous pourriez aggraver votre état et prendre plus de temps à vous rétablir.

    • En un mot, non. La seule façon d’attraper le rhume est de contracter le virus. Donc, pourquoi les gens sont-ils plus souvent malades l’hiver? Il n’existe pas de réponse absolue. Par contre, lorsqu’il fait froid dehors, les gens ont tendance à passer plus de temps ensemble à l’intérieur, où les virus se transmettent plus facilement.

      Des données indiquent aussi que les virus se propagent plus facilement dans l’air sec; les conditions sont donc idéales lorsque le chauffage est allumé. Peu importe la température, c'est quand même le virus du rhume qui cause le rhume, et non la température extérieure.

    • Le terme allergie décrit une réaction du corps à un aliment particulier ou à une substance spécifique dans l’environnement. La plupart des substances qui peuvent provoquer une allergie ne sont pas nuisibles et n’ont aucun effet chez les personnes qui n’y sont pas allergiques.
      Toute substance qui déclenche une réaction allergique porte le nom d’allergène. Voici quelques-uns des allergènes les plus courants :

      · pollen
      · acariens domestiques
      · moisissure
      · animaux de compagnie
      · noix

      Une allergie se développe lorsque le système immunitaire d’une personne réagit à un allergène comme à une menace ou une infection. Le système immunitaire produit des anticorps pour combattre l’allergène, réaction qu’on appelle réponse immunitaire.

      Lorsque cette personne entre en contact avec l’allergène la fois suivante, le corps se rappelle l’exposition précédente et crée encore plus d’anticorps. Cela entraîne la libération de substances chimiques dans l’organisme et provoque une réaction allergique.

    • Les réactions allergiques ne surviennent pas au premier contact avec un allergène, mais après une exposition ultérieure.

      C’est que votre système immunitaire doit d’abord acquérir une sensibilité à l’allergène pour que vous deveniez allergique. Autrement dit, votre système immunitaire doit reconnaître et mémoriser l’allergène (par exemple le poil d’animaux ou le pollen). Ce processus est connu sous le nom de sensibilisation.

      Les réactions allergiques typiques sont l’irritation et l’inflammation (enflure). Les symptômes peuvent comprendre ce qui suit :

      · écoulement nasal
      · nez bouché
      · éternuement
      · toux
      · picotement des yeux, du nez ou de la gorge
      · larmoiement
      · respiration sifflante
      · essoufflement
      · asthme
      · eczéma

      Il est important de vous rappeler que ces symptômes peuvent aussi être causés par d’autres troubles, donc consultez votre médecin en cas de doute.

    • D’abord, essayez d’éviter le plus possible l’allergène auquel vous êtes sensible.

      Si vous avez le nez congestionné en raison d’une allergie saisonnière (rhume des foins) ou de la rhinite allergique, les vaporisateurs nasaux Otrivin offrent un moyen efficace de soulager les symptômes nasaux.

      Si vous êtes allergique au pollen, évitez cet allergène; vous pouvez utiliser un climatiseur pour empêcher le pollen d’entrer dans la maison. Pour vous protéger des acariens, placez une housse anti-poussière sur votre matelas et vos oreillers. Si vous êtes allergique aux animaux, essayez de les garder hors de votre chambre.

    • Il existe une foule d’allergènes courants, dont les suivants :

      · pollen
      · moisissure
      · squames d'animaux
      · poussière
      · fruits de mer
      · œufs
      · latex

      Les piqûres d’insectes, les bijoux, les cosmétiques, les épices et d’autres substances peuvent aussi causer une réaction allergique. Certaines personnes peuvent également avoir une réaction semblable à une allergie lorsqu’elles sont exposées à la chaleur ou au froid, au soleil ou à d’autres déclencheurs environnementaux. Parfois, une simple friction (frottement ou effleurement de la peau) peut provoquer une réaction allergique comme l’urticaire.

    • Chez la majorité de la population, les allergies se manifestent durant la petite enfance ou l’enfance. Les affections allergiques sont au premier rang des maladies chez les enfants.

      Tout enfant peut devenir allergique, mais ceux qui ont des antécédents familiaux d’allergies sont plus prédisposés. Les enfants peuvent hériter d’une prédisposition aux allergies de leurs parents, mais seulement certains d’entre eux développeront une maladie allergique évolutive.

      Les allergies peuvent se présenter de différentes façons chez les enfants, par exemple :

      · éruptions cutanées (dermatite atopique ou eczéma)
      · rhinite allergique saisonnière ou apériodique (aussi appelée rhume des foins)
      · allergies alimentaires
      · asthme

      La rhinite allergique, mieux connue sous le nom de rhume des foins saisonnière, est l’allergie la plus répandue chez les enfants. Elle provoque l’écoulement nasal et post-nasal, le picotement du nez, des éternuements et la congestion nasale. Elle peut survenir à n’importe quelle période de l'année.

    • Si vos allergies surviennent à certaines périodes de l’année (allergies saisonnières), vous êtes peut-être allergique au pollen. Au printemps, les arbres pollinisateurs sont habituellement responsables des allergies. L’été, ce sont surtout l’herbe et les mauvaises herbes qui produisent du pollen. À l’automne, ce sont les mauvaises herbes, en particulier l’herbe à poux.

      Si vos symptômes ont tendance à durer toute l’année (allergie apériodique), il est possible que vous soyez allergique aux acariens, aux squames d’animaux ou à la moisissure. En plein air, la moisissure atteint normalement un pic à la fin de l’été ou au début de l’automne. Cette substance peut toutefois être présente toute l’année.

      Vous pouvez être allergique à plus d’une chose, et vous pouvez avoir des allergies saisonnières et d’autres qui durent toute l’année. En fait, il arrive souvent que des personnes allergiques souffrent de plusieurs allergies.

    • Habituellement, le rhume des foins est attribuable au pollen produit par le gazon, le frêne et le tilleul à petites feuilles. Le rhume des foins est une réaction allergique de l’organisme au frêne, qui appartient à la famille des oléacées.

    • Vous pouvez vous attendre à une exacerbation des symptômes d’allergie au pollen ou d’allergies saisonnières si vous êtes en contact avec les plantes suivantes :

      Fleurs / herbe

      Amarante (amarantacées), camomille, chrysanthèmes, marguerites, verge d’or, tournesols

      Arbustes / plantes grimpantes

      Cyprès, jasmin, genévrier, glycine.

      Arbres

      Aulne, frêne (mâle), tremble (mâle), hêtre, bouleau, érable négondo (mâle), cèdre (mâle), peuplier deltoïde (mâle), orme, noyer blanc d'Amérique, érables rouge et argenté (mâles), mûrier (mâle), chêne, olivier, palmier (mâle), pacanier, pin, peuplier (mâle), sycomore, noyer, saule (mâle).

      Herbages graminés

      Herbe des Bermudes, fétuque, sorgho d'alep, pâturin des prés, dactyle aggloméré, ray-grass anglais, agrostide blanche, spartina, chiendent odorant, fléole des prés.

      Mauvaises herbes

      Lampourde, herbe à poux, soude roulante, armoise.

    • La tendance aux allergies est souvent héréditaire, ce qui veut dire qu’elle peut être transmise par les gènes. Cependant, même si vous ou votre partenaire avez des allergies, cela ne veut pas nécessairement dire que vos enfants en auront.

    • Les allergies peuvent vous affecter à bien des égards. La fatigue peut être un effet important. La somnolence peut être fréquente durant le jour parce que la congestion nasale perturbe votre sommeil. Ce phénomène est souvent appelé syndrome de fatigue allergique.

    • La sinusite est une inflammation ou une infection de la muqueuse qui tapisse les cavités sinusales (espaces creux dans votre crâne).

      Il y a quatre paires de sinus dans la tête :

      · deux sinus derrière le front
      · un sinus de chaque côté de l'arête du nez
      · deux sinus entre les yeux
      · deux sinus entre les joues

      Les sinus s’ouvrent dans la cavité nasale et aident à contrôler la température et la teneur en eau de l’air qui entre dans les poumons. En général, le mucus produit naturellement par les sinus s’écoule dans le nez à travers de petits ouvertures.

      Le blocage de ces canaux après une infection ou une inflammation des sinus peut causer une sinusite. L’infection des sinus fait souvent suite à un rhume et peut provoquer de la douleur et de la pression au niveau du front, des yeux et de la mâchoire.

    • Si vous ressentez de la douleur et de la pression au visage et que vous avez le nez congestionné ou qui coule, vous souffrez fort probablement d’une sinusite. Il est également possible que la douleur et la pression au visage s’accroissent lorsque vous vous penchez vers l’avant ou que vous bougez la tête. Si vous éprouvez une douleur intense dans les sinus ou si vous avez des maux de tête, de la fièvre et d’épaisses sécrétions nasales, veuillez consulter un médecin.
      Les symptômes suivants sont aussi fréquents dans les cas de sinusite
      :

      · douleur et sensibilité aux sinus de la face
      · écoulement nasal
      · nez bouché
      · fièvre
      · maux de tête
      · mauvaise haleine
      · épaisses sécrétions nasales
      · toux

    • La sinusite peut être causée par ce qui suit :

      · virus
      · bactéries
      · fungi
      · obstructions mécaniques

      La cause la plus courante est le même virus que celui du rhume banal. La plupart des gens qui ont des allergies nasales, par exemple la rhinite allergique, risquent d’être atteints de sinusites récurrentes ou à long terme. Les polypes nasaux, les corps étrangers (habituellement chez les enfants), les problèmes structuraux (par exemple la déviation de la cloison nasale), et d’autres troubles, peuvent aussi bloquer les voies nasales et accroître le risque de sinusite.

    • Vous pouvez réduire le risque de sinusite de plusieurs façons :

      · Traitez la congestion nasale causée par le rhume ou les allergies dès que possible.

      · Évitez tout contact avec une personne enrhumée ou atteinte d’une autre infection virale des voies respiratoires supérieures. Si vous êtes en contact avec quelqu’un qui présente une telle infection, lavez-vous les mains souvent, surtout après un contact direct.

      · Évitez la fumée de cigarette, de cigare et de pipe à la maison et en milieu de travail. La fumée cause l’irritation et l’inflammation des membranes du nez et des sinus.

      · Si vous avez des allergies, évitez les éléments déclencheurs de crise. Vous pourriez aussi discuter des injections contre les allergies (immunothérapie aux allergènes) avec votre médecin.

      · Évitez de respirer de l’air sec. Songez à utiliser un humidificateur à la maison et au travail pour accroître le taux d’humidité de l’air.

      En général, les mesures de prévention du rhume sont aussi efficaces contre la sinusite aiguë. Le meilleur conseil est d’adopter un mode de vie sain. Évitez de fumer, faites de l’exercice régulièrement, suivez un régime alimentaire sain riche en vitamines, sortez prendre l’air souvent, assurez-vous de dormir suffisamment, limitez votre consommation d’alcool et évitez le stress. Cela renforcera votre système immunitaire et aidera à prévenir la maladie.

    • Sans complication, les symptômes de la sinusite commencent à se dissiper après quelques jours. La sinusite peut être aiguë (soudaine) ou chronique (long terme). La plupart des infections aiguës virales des sinus guérissent habituellement d’elles-mêmes en 10 à 14 jours.
      Cependant, si l’inflammation ne disparaît pas complètement et que vos symptômes de sinusite (par exemple douleur intense aux sinus, maux de tête, fièvre et épaisses sécrétions nasales) ne s’améliorent pas ou s’aggravent, il est possible que vous ayez une sinusite chronique et une infection bactérienne nécessitant un traitement aux antibiotiques. Vous devriez donc consulter un médecin sans attendre.

    • Pour la congestion nasale ou sinusale, vous pouvez utiliser le vaporisateur nasal hypertonique Otrivin Soulagement naturel de la congestion sévère. L’eau de mer à double action est un puissant vaporisateur nasal naturel qui soulage la congestion nasale et sinusale causée par le rhume, les allergies ou la sinusite. D’abord, elle fluidifie le mucus accumulé pour pouvoir l’éliminer. Ensuite, elle réduit la congestion et l’enflure des cavités nasales en faisant sortir l’eau des membranes enflées du nez, favorisant temporairement l’écoulement nasal et sinusal pour vous aider à respirer normalement.

      Les antibiotiques n’ont aucun effet sur les infections virales; ils ne seront donc pas efficaces contre une sinusite causée par un virus.
      La sinusite bactérienne, par contre, peut être traitée avec des antibiotiques. Si vous souffrez de sinusite chronique, vous devriez consulter un médecin pour connaître les options de traitement.

    • Les infections virales qui entraînent la sinusite peuvent être contagieuses, alors que la sinusite bactérienne ne l’est généralement pas.

    • Il n’est pas recommandé d’utiliser Otrivin durant la grossesse, à l’exception des produits de la gamme naturelle d’Otrivin.

    • Si vous allaitez, consultez toujours le médecin avant d’utiliser Otrivin, à l’exception des produits de la gamme naturelle d’Otrivin.

    • Il est peu probable que vous développiez une dépendance à Otrivin si vous suivez le mode d’emploi. Vous devriez toujours lire attentivement la notice du produit avant d’utiliser Otrivin et respecter la posologie, la fréquence d’utilisation et la durée du traitement.

    • Assurez-vous de toujours suivre les directives de l’emballage puisque la posologie, le mode d’emploi et l’âge minimum d’utilisation sont différents pour chaque produit Otrivin. Voici les directives générales pour les différentes gammes Otrivin : produits médicamentés, naturels et pour bébés.

       

        Produits médicamentés Otrivin Otrivin Eau de Mer & Aloès Otrivin congestion sévère Otrivin pour bébés
      12 ans et plus X X X X
      6 ans et plus   X X X
      2 ans et plus   X   X
      2 semaines et plus       X

      Produits médicamentés Otrivin :
      Pour les adultes et les enfants de 12 ans et plus.
      Ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans.

      1. Se moucher avant d’administrer.
      2. Tenir la bouteille à la position verticale avec le pouce sous le fond et la gâchette entre l'index et le majeur.
      3. Avant la première utilisation, amorcer la pompe en vaporisant dans les airs à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'apparaisse une légère nébulisation.
      4. En tenant la tête légèrement penchée en arrière, vaporiser 2 fois dans chaque narine.
      5. Respirer profondément.
      6. Remettre le capuchon après utilisation.
       

      Peut être utilisé toutes les 8 à 10 heures.
      Ne pas prendre ce produit plus de 3 fois par jour ni dépasser la dose prescrite.

      Produits naturels Otrivin :

      Produits isotoniques pour les adultes et les enfants de 2 ans et plus. Produits hypertoniques pour les adultes et les enfants de 6 ans et plus.

      1. Se moucher au besoin.
      2. Insérer l’embout nasal dans une narine en penchant légèrement la tête de l’autre côté.
      3. Vaporiser une fois brièvement pour dégager la narine.
      4. Répéter dans l’autre narine.
      5. Nettoyer et sécher l’embout puis remettre le capuchon après usage.

      Il est suggéré d’utiliser le produit 1 ou 2 fois par jour, ou autant de fois que nécessaire.
      Vu les propriétés nettoyantes de ce produit, l’utiliser avant un autre décongestionnant nasal.

      La tête du vaporisateur est conçue pour épouser la forme naturelle des narines et empêcher une insertion trop profonde.

      Otrivin pour bébés :
      Pour les nourrissons et les enfants.
      Il est recommandé de consulter un médecin avant d’administrer ce produit à un nourrisson de moins de 2 semaines.

      1. Coucher l’enfant sur le dos, la tête tournée légèrement vers la droite.
      2. Insérer l’applicateur dans la narine gauche et vaporiser une fois brièvement pour dégager la narine.
      3. Utiliser la même méthode pour la narine droite, après avoir tourné la tête de l’enfant vers la gauche.
      4. Nettoyer et sécher l’embout puis remettre le capuchon après usage.

      Il est suggéré d’utiliser le produit 1 ou 2 fois par jour, ou autant de fois que nécessaire.

      Les enfants doivent être supervisés par un adulte lors de l’application du produit.

    • Oui. L’utilisation d’Otrivin avec des antihistaminiques et des antiallergènes n’est pas contre-indiquée.

    • Les enfants 2 ans et plus peuvent utiliser Otrivin Naturel Nettoyage du nez et des sinus Eau de mer et aloès (une solution isotonique). Les enfants 6 ans et plus peuvent utiliser Otrivin Naturel Soulagement de la congestion sévère (une solution hypertoniques). Les produits Otrivin qui contiennent de la xylométazoline à 0,1 % ne devraient pas être administrés aux enfants de moins de 12 ans.

    • Les produits Otrivin sont en vente libre dans les pharmacies. Pour trouver un magasin précis, consultez notre liste des détaillants.

    • Bien que les deux soient causés par un virus, le rhume et la grippe présentent des symptômes différents1. Habituellement, les symptômes de la grippe apparaissent soudainement, alors que ceux du rhume se manifestent plus lentement.

      Le rhume commence souvent par un mal de gorge. Après un jour ou deux, les symptômes nasaux, la congestion et la toux s’installent généralement. La fièvre est rare chez les adultes, mais une fièvre légère est possible. Les enfants sont plus sujets à la fièvre lorsqu’ils ont un rhume.

      Les symptômes de la grippe surviennent plus vite que ceux du rhume. Ils comprennent la fièvre, le mal de gorge, le mal de tête, les douleurs musculaires, la fatigue, la congestion et la toux. La plupart des symptômes de la grippe s’améliorent progressivement après deux à cinq jours, mais il n’est pas rare de se sentir très fatigué pendant une semaine ou plus. La grippe saisonnière n’est normalement pas associée à la diarrhée ni aux vomissements, du moins pas chez les adultes. Cependant, ce sont des symptômes de la grippe intestinale, expression populaire mais inexacte employée pour désigner la gastro-entérite.

    • La majorité de la population a tendance à avoir de deux à cinq rhumes par an. En général, les enfants ont le rhume plus souvent que les adultes parce qu’ils ne sont pas encore immunisés.

    • Le rhume est causé par un virus. Les antibiotiques agissent sur les bactéries seulement, pas sur les virus. Une utilisation inutile et fréquente d’antibiotiques peut compromettre les bactéries du tube digestif bénéfiques pour la santé et provoquer une résistance aux antibiotiques.

    • Les enfants attrapent le rhume de moins en moins souvent à mesure qu’ils vieillissent et que leur système immunitaire se renforce. Le rhume est habituellement plus répandu durant la saison froide, puisque les enfants passent plus de temps à l’intérieur et en contact étroit avec les autres. Les jeunes enfants ont tendance à attraper le rhume plus facilement parce qu’ils ne sont pas encore immunisés contre les nombreux virus du rhume.
      Les enfants qui ont des frères et des sœurs plus âgés et ceux qui vont à la garderie sont habituellement plus sujets au rhume.

    • Il n’y a pas de remède contre le rhume banal. Le mieux que vous puissiez faire est de traiter les symptômes pour que votre enfant puisse se remettre le plus rapidement possible. D’habitude, les symptômes sont les plus intenses durant les deux ou trois premiers jours, puis ils commencent à s’atténuer.

      Cliquez ici pour lire un article sur le rhume chez les enfants et la façon de le soulager.

    • Le terme allergie décrit une réaction du corps à un aliment particulier ou à une substance spécifique dans l’environnement. La plupart des substances qui peuvent provoquer une allergie ne sont pas nuisibles et n’ont aucun effet chez les personnes qui n’y sont pas allergiques.
      Toute substance qui déclenche une réaction allergique porte le nom d’allergène. Voici quelques-uns des allergènes les plus courants :

      · pollen
      · acariens domestiques
      · moisissure
      · animaux de compagnie
      · noix

      Une allergie se développe lorsque le système immunitaire d’une personne réagit à un allergène comme à une menace ou une infection. Le système immunitaire produit des anticorps pour combattre l’allergène, réaction qu’on appelle réponse immunitaire.

      Lorsque cette personne entre en contact avec l’allergène la fois suivante, le corps se rappelle l’exposition précédente et crée encore plus d’anticorps. Cela entraîne la libération de substances chimiques dans l’organisme et provoque une réaction allergique.

    • Les réactions allergiques ne surviennent pas au premier contact avec un allergène, mais après une exposition ultérieure.

      C’est que votre système immunitaire doit d’abord acquérir une sensibilité à l’allergène pour que vous deveniez allergique. Autrement dit, votre système immunitaire doit reconnaître et mémoriser l’allergène (par exemple le poil d’animaux ou le pollen). Ce processus est connu sous le nom de sensibilisation.

      Les réactions allergiques typiques sont l’irritation et l’inflammation (enflure) du corps. Les symptômes peuvent comprendre ce qui suit :

      · écoulement nasal
      · nez bouché
      · éternuement
      · toux
      · picotement des yeux, du nez ou de la gorge
      · larmoiement
      · respiration sifflante
      · essoufflement
      · asthme
      · eczéma

      Il est important de vous rappeler que ces symptômes peuvent aussi être causés par d’autres troubles, donc consultez votre médecin en cas de doute.

    • La sinusite est une inflammation ou une infection de la muqueuse qui tapisse les cavités sinusales (espaces creux dans les joues et autour des yeux).

      Il y a quatre paires de sinus dans la tête :

      · deux sinus derrière le front
      · un sinus de chaque côté de l'arête du nez
      · deux sinus derrière les yeux
      · deux sinus derrière les joues

      Les sinus s’ouvrent dans la cavité nasale et aident à contrôler la température et la teneur en eau de l’air qui entre dans les poumons. En général, le mucus produit naturellement par les sinus s’écoule dans le nez à travers de petits canaux.

      Le blocage de ces canaux après une infection ou une inflammation des sinus peut causer une sinusite. L’infection des sinus fait souvent suite à un rhume et peut provoquer de la douleur et de la pression au niveau du front, des yeux et de la mâchoire.

    • Vous pouvez réduire le risque de sinusite de plusieurs façons :

      · Traitez la congestion nasale causée par le rhume ou les allergies dès que possible.

      · Évitez tout contact avec une personne enrhumée ou atteinte d’une autre infection virale des voies respiratoires supérieures. Si vous êtes en contact avec quelqu’un qui présente une telle infection, lavez-vous les mains souvent, surtout après un contact direct.

      · Évitez la fumée de cigarette, de cigare et de pipe à la maison et en milieu de travail. La fumée cause l’irritation et l’inflammation des membranes du nez et des sinus.

      · Si vous avez des allergies, évitez les éléments déclencheurs de crise. Vous pourriez aussi discuter des injections contre les allergies (immunothérapie aux allergènes) avec votre médecin.

      · Évitez de respirer de l’air sec. Songez à utiliser un humidificateur à la maison et au travail pour accroître le taux d’humidité de l’air.

      En général, les mesures de prévention du rhume sont aussi efficaces contre la sinusite aiguë. Le meilleur conseil est d’adopter un mode de vie sain. Évitez de fumer, faites de l’exercice régulièrement, suivez un régime alimentaire sain riche en vitamines, sortez prendre l’air souvent, assurez-vous de dormir suffisamment, limitez votre consommation d’alcool et évitez le stress. Cela renforcera votre système immunitaire et aidera à prévenir la maladie.

BESOIN D’UN SOULAGEMENT INSTANTANÉ?

Otrivin est offert chez les détaillants suivants.

Trouver un magasin